Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 11:53

 

Bonjour, mon nom est Nina Desjour, je suis née en juillet 1996 et je réside actuellement dans le quartier Croix de Pierre à Toulouse.

C'est le quartier de mon enfance, je me souviens qu'il y faisait bon vivre, en bordure de la Garonne. L'école n'était pas loin, on pouvait y aller à pied. Jusqu'à l'explosion.

J'ai entendu dire que les toulousains avaient tourné la page. Mais moi, le 21 septembre 2001, du haut de mes cinq ans, je m'en souviens particulièrement bien.

Et je connais tout autant les conséquences qui dès lors ont une influence toujours actuelle dans ma vie.

Si je me présente ici, aujourd'hui, ce n'est pas pour vous parler de moi ou de mon vécu, nous sommes assez nombreux à avoir vécu ce jour avec autant d'intensité.

Ce que je désire premièrement, c'est donner un visage à ces 10 000 écoliers touchés par la catastrophe.

Une génération entière de gens traumatisés qui à n'importe quel bruit de détonation se jettent au sol en se cachant la tête avec les mains.

On nous avait demandé : oui, mais pourquoi avoir choisi de vivre ici ? Vous saviez qu'il y avait une usine !

Il est important de se rappeler que les habitations existaient avant l'arrivée de l'usine. Lors de l'installation de celle-ci, les investisseurs connaissaient la dangerosité de l'usine qu'ils mettaient en place. Aussi près des quartiers habités. La sécurité se devait donc d'être impeccable.

Ce qui était peut-être le cas au début.

Peut-être que la sécurité était irréprochable. Mais lors de ses multiples rachats, de ses nouvelles budgétisations, on ne prend plus en compte le voisinage de l'usine.

Comme il fau faire plus d'argent, on n'hésite pas à faire grossir la production.

Et, au nom du profit, en augmentant la production, on augmente aussi les risques d'explosion et d'incendie...

Imaginez simplement quelqu'un qui mange, qui mange, qui mange... jusqu'à ce que son estomac explose.

Lorsque cette gourmandise est éveillée, il est certain que les humains environnants sont de vulgaire pions sur un plateau de spéculations. Vous voyez, dans ce procès, le même jeu est joué. On parle de budget, d'entreprise, de technique, de sécurité...

Tout en oubliant que le procès est avant tout d'ordre humain.

Nous sommes des milliers à ne pouvoir tourner la page sans condamnation.

Puisqu'il y a un coupable ! OUI ! Ceux qui déshumanisent la main d'œuvre au nom de la croissance et du profit sont coupables.

Vous voyez, depuis le début du procès, j'entends se répéter sans cesse cette idée de "trouver la vérité À TOUT PRIX". Come si après 15 ans le procès n'allait servir qu'à ce but.

La vérité, ils l'ont dans chacune des entreprises entourant AZF, que ce soit TOTAL, ou Grande Paroisse. Mais il ne faut surtout pas la montrer ! Voire même, il faut la cacher !

C'est drôle, parce qu'avant de rentrer dans cette salle d'audience, on passe devant une affiche de film, qui fait office de piqüre de rappel : "Le procès du siècle", "Tout le monde sait que la Shoah a existé", "Elle (l'avocate) va devoir tout faire pour le prouver".

C'est à cause d'un manque de courage et de responsabilité, que derrière ce procès, qui a lieu pour la troisième fois !, des humains, parents come enfants ne peuvent tourner la page.

 

Non ! Pas sans condamnation !

Oui ! Mettez-vous à notre place, ou alors plus simplement à la mienne.

J'ai 20 ans et 15 ans de ma vie sont dédiés à ces quelques secondes de destruction.

Il m'est IMPOSSIBLE d'accepter un non-lieu.

Je ne PEUX pas tourner la page sur un non-lieu.

 

Quel drame ce serait, si je me voyais entrer dans un monde où les institutions, de par leurs moyens financiers bénéficient d'une certaine impunité ! Comment appréhender la vie et le futur, si de telles inégalités existent et persistent ?

 

Mettons que, par erreur, due à un malencontreux mélange, ma cuisine explose, tuant ainsi un de mes voisins et blessant trois d'entre eux.
Je n'ai pas de doute sur le fait que les équipes d'investigation, la police et la justice mettront moins de 15 ans à "découvrir la vérité à tout prix" et à condamner un coupable pour homicide involontaire.

Mon seul vœux, pour ce procès, est simplement que justice soit faite, dans toute sa sévérité

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens