Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 23:38
Après avoir "tracté" dans les stations de métro toulousaines, autour du rond-point de la Croix de Pierre décoré de 2 dazibao appelant Total au tribunal* ou demandant si l'impunité du crime industriel était instituée, nos membres se sont rendus au démarrage du procès qui ne fut que l'énoncé des annoncés du procès, des listes de témoins, experts, parties civiles.
PJCNina a fait l'ouverture du procès par le président du tribunal qui s'étonnait que des parties civiles réclamant une citation à comparaître de TOTAL et de son ancien président Thierry Desmarest** semblaient ne plus avoir d'avocat pour les représenter. Ceci était vrai jusqu'à une heure avant l'ouverture effective du procès : l'avocat ayant invité des membres de PJCNina-CdP et d'autres associations à se porter partie civile pour demander la comparution de Total et de son PDG, ayant été reçu à un "appel d'offre" de la commune de Toulouse, ses "substituts" avaient conseillé aux parties civiles ainsi constituées de se désister par peur de l'offensive de la défense (l'avocat Soulez-larivière, avocat d'AZF et de Total). Heureusement, une démarche in extremis auprès de bâtonnier de Toulouse ce lundi matin a permis à 6 de ces plaignants d'être dotés d'un nouvel avocat, commis d'office, Simon Cohen, du barreau de Toulouse. Une première tache rapidement effacée... Reste à attendre l'audience de mercredi 25, qui statuera sur la recevabilité de la demande de présence de Total et de son ex PDG à la barre...

Notons que le président du tribunal a annulé l'audience du mardi 24 février, prévue initialement pour suppléer les retards pris par les accidents d'audience du premier jour. Ceux-ci n'ont pas eu lieu, les membres de l'association AZF, mémoire et solidarité (rassemblant une partie des anciens salariés d'AZF et rejetant l'hypothèse d'une faute de l'encadrement d'AZF et de Total dans l'explosion, financée par Total) étant plus calmes et pondérés que ce qu'annonçaient les communiqués de leurs responsables.

Le petit télégraphiste.


* En effet, ce ne sont que la société Grande Paroisse, membre à 100% du groupe Total, et l'ancien directeur de l'usine AZF de Toulouse appartenant à Grande Paroisse qui sont appelés à comparaître en qualité d'accusés dans le procès de la catastrophe du 21 septembre 2001.
** Thierry Desmarest est, depuis, président du Conseil d'Administration de Total et membre du conseil d'administration de Bombardier, entreprise québécoise de construction de trains, d'avions et de moto-neige.

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens