Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 07:03

Total a passé la moitié de l'après-midi du 3 mars à se plaindre du fait qu'il n'aurait pas le temps de préparer sérieusement le dossier de la citation directe, trop récemment reçue . Cette citation directe a été déposée le 18 septembre 2008. Lle 25 février 2009, Total serait surpris de la procédure..!?.Il est sans doute surpris qu'elle ait réussi, mais il ne peut être surpris de son existence. Surtout, après avoir produit un mémoire de 12 pages en retour de cette citation pour la dynamiter. Hum! Il semble que ce presque-prévenu va tenter de faire trainer les choses pendant le procès comme il l'a fait pendant l'instruction.


Autre fait saillant: selon Gildas Thomas, DRH d'AZF, un mort du site a disparu entre le 21 et le 22 septembre! Le président du tribunal : “Donc, en 2001, dans notre pays, des policiers, des pompiers, des officiels, ont fait disparaître un corps!?”

Pour que ce fait puisse avoir eu lieu, il y a plusieurs conditions logiques: Tout d'abord, il faut une connivence, un ordre commun entre les services de police, pompiers, et secours. Il n'est pas sûr que cela se soit déjà produit en France, et surtout, il n'est pas sûr que cela ne se soit pas su à un moment ou à un autre. Les gendarmes des paillottes corses du préfet Bonnet, comme les plongeurs du Rainbow Warrior de Charles Hernu sont là pour en témoigner. Et encore s'agissait-il dans ces deux cas d'un seul service de l'état impliqué. Ensuite, il faut qu'une réunion ait eu lieu dans la nuit du 21 au 22 septembre 2001 pour décider cela, et surtout qu'un enjeu pour ne pas dire un intérêt majeur de l'état soit présent dès cet instant.

D'autre part, il aurait fallu faire disparaitre un cadavre matériellement, parce que, rayer un nom d'une liste est facile, mais bien des criminels peuvent témoigner que ce n'est pas aussi simple d'effacer l'existence d'un corps. Gildas Thomas, qui affirme sans autre preuve que son souvenir : “C’est plausible, il faut trouver une explication que je n’ai pas et c’est la porte ouverte à toutes les possibilités”, est un peu court du point de vue logique. En effet, pour que cette opération soit plausible, il faut que ni la famille, ni les voisins, ni l'organisation terroriste ne réclament le corps, ne signalent la disparition, ni ne revendiquent l'attentat, car n'en doutons pas, c'est bien cette idée de terrorisme que la défense d'AZF veut faire accréditer. Mais là où cela devient difficilement crédible, c'est que le silence sur ce mort, soit un intérêt partagé à la fois par l'état, les proches et l'organisation terroriste éventuellement employeuse de cette personne.....ça fait beaucoup, non?


Alain


Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens