Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 14:46

On est les champions… 

Non, il n’y a pas de quoi se réjouir : c’est Gérard Onesta, député européen, vice-président du parlement européen, cité par  « Les Verts » à l’audience du 18 mars qui dit qu’en France le retard de transposition des directives européennes est un sport nationnal. Puis, il y a les industriels, qui attendent la date butoir de la directive pour commencer …à préparer… la mise en place… de la directive, alors que le calendrier, négocié au préalable est à respecter et les objectifs sont à atteindre à la date en question (petite joute juridique à ce sujet quand même). C’est de la directive SEVESO II dont il parle, applicable en février 2001, et pour laquelle Grande Paroisse demandera un délai d’application jusqu’en fin 2001… Cela faisait plus de 10 ans que les industriels savaient, mieux que personne qu’elle était en préparation.

C'est de la « délinquance industrielle " dira-t-il aussi!

Des formules choc, Gérard Onesta en a eu d’autres : « un drame annoncé », « chaîne de responsabilité pour l’industriel, chaîne d’irresponsabilité pour les élus et l’administration », « aucune excuse pour l’industriel », « le risque doit être choisi, pas subi ». En revanche, notre maire de l’époque, Mr Douste-Blazy, aurait été très soft au téléphone le jour de l’explosion avec pour souhait « pas de polémique ».

Non, il n’y a pas de quoi se réjouir : le 3 octobre 2001, le parlement européen vote pour la publication d’une liste des sites équivalents à AZF, mais à ce jour, toujours rien… Aujourd'hui à Toulouse il y a 7 sites à haut risque et toujours pas de PPRT. En revanche, il y aura fabrication d’hydrazine à Toulouse… S’il y a un jour des problèmes avec ce produit toxique, entendra-t-on de nouveau le discours des décideurs évoqué par Gérard Onesta « c’est pas vrai, c’est pas grave, c’est pas moi » ?

Margot 

Partager cet article
Repost0

commentaires