Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:31
Audience du 26 mai

Après l'audition de Mr Fauré a eu lieu celle de Mr Paillas chef d'atelier. C’est a lui que Mr Fauré a demandé l’autorisation de verser dans le 221 le contenu d’un sac percé présent dans le 335. Mr Paillas a répondu que s’il était sûr qu’il s’agissait d’ammonitrates il pouvait le faire ; Le Président a relevé que cela consistait à ramemer un déchet dans une filière production, qu’il n’y avait pas eu d’établissement d’une fiche d’anomalie selon le procédures en vigueur. Mr Paillas a répondu qu’il n’y avait pas pensé, qu’il n’avait pas vu qu’il y avait un problème et que c’était la première fois que Mr Fauré demandait une autorisation.
Ensuite, Mtre Bisseuil et le Procureur ont relevé la contradiction entre les propos de Mr Paillas et la retranscription de l’interview par la commission d’Enquête Interne de Grande Paroise (CEI), pendant laquelle Mr Paillas aurait dit que dans la benne avait été versé le recyclage de plusieurs fonds de sac. Mr Paillas dément : il ne s’agissait que d’un seul sac.
Pendant l’audition de Mr Peudpies, membre de la commission CEI, le Président revient sur le fait que la CEI n’a pas fourni les informations qu’elle obtenait à la police, telles que le produit versé par Mr fauré dans le 221, la découverte du sac de DCCNa dans le 335, mais aussi la présence dans le 335 de poches de produits chlorées lavées et l’étude de la piste de l’incompatibilité (Amonitrate/DCCNa) demandée au labo CNRS de Poitiers et les résultats positifs sur le déclenchement d’une explosion par le mélange de ces 2 produits et addition d’eau. Mtre Bisseuil demande comment, avec de tels résultats, la CEI a éliminé la piste chimique. Mr Peudpies répond que l’explosion a été montrée mais pas la détonation (avec une énergie suffisante pour initier l’explosion du tas de nitrate). Mtre Bisseuil s’est étonnée que la CEI ait interdit la publication des résultats alors qu’ils étaient censés dédouaner Grande Paroisse. Mr Peudpies répond que c’était parce qu’il y avait une action judiciare en cours… Le procureur revient sur ce point et demande pourquoi alors la CEI n’a pas informé la police de ces résultats. Toujours la même réponse : il s’agissait d’une explosion, pas d’une détonation.
 
Enfin c'est l'audition de Domenech, membre de la commission CEI, qui finit par reconnaitre qu'il avait découvert le sac de DCCNa tout seul le 2 octobre mais qu'il a déclaré l'avoir vu quand il y est retourné le lendemain avec Mr Motte car il voulait avoir un témoin avec lui, par peur d’une manipulation, d’un piège… « Petits arrangements avec la vérité » a commenté le Président. Sous serment... Ensuite on apprend qu’il a fait des prélèvements sur le site et qu'il ne s’est pas préocupé des résultats d'analyse... il dit qu’il n'est pas chimiste et ajoute qu'il n'aime pas la chimie ... et pourtant il était inspecteur général sécurité de Grande Paroisse au moment de l’explosion!

Enfin on revient sur le fait que la CEI, après avoir demandé de faire des tests avec du DCCNa et du nitrate d'ammonium a un labo CNRS de Poitiers qui obtient une explosion en mélangeant les produits et en ajoutant de l'eau et après quelques aller retour à Moscou pour tester sur des quantités plus importantes, la piste de l'accident chimique est abandonnée car… explosion mais pas détonation.

On passe encore du temps sur l'absence de communication à la police, sur la retranscription des interviews et notamment celle de Mrs Fauré et de Paillas. En particulier sur le fait que Mr Fauré a démenti avoir "secoué" les restes de produits de différents sacs dans la benne comme il a été écrit par Domenech mais récupéré le contenu d'un seul sac d'amonitrate.

Margot


Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens