Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 19:43
 

Un mémorial unique lieu de souvenir et de recueillement et fenêtre ouverte sur la vie et l’espoir

 

PJCNina demande depuis très longtemps qu'un mémorial en souvenir de la catastrophe soit installé sur l'ex site AZF.

Ayant appris que la mairie avait un projet de mémorial, nous avions adressé le 22 aout 2008 une lettre au Maire de Toulouse co-signée par différentes associations ( Comité de Quartier CdP, Agir pour les Oustalous, Association Dorbesson, ACE 21, Bernadette en Colère, Les Amis de la Terre) pour demander de suspendre tout éventuel projet de mémorial qui se limiterait à un accord avec une seule association et de mettre en place une concertation avec toutes les parties concernées et sans aucune exclusive.

 

Dans ce courrier du 22 août 2008 nous écrivions :

«Loin d’être opposé à un projet de mémorial, notre association pense au contraire qu’un tel projet ne peut être mené à bien qu’en concertation avec les habitants des quartiers sinistrés, leurs associations, les employés de l’ancienne usine AZF et leurs organisations ou associations.

La volonté politique a permis de faire d’un lieu de mort un lieu de vie et d’espoir, le projet de mémorial doit s’inscrire dans le même esprit et conduire à un projet qui permette à tous les citoyens sans aucune restriction de se retrouver pour se souvenir de cette catastrophe et se projeter vers le futur. Un tel lieu symbolique ne peut et ne doit être celui d’une seule mémoire.

Si des incompréhensions et des tensions ont existé entre les associations représentant les victimes et sinistrés et les organisations représentant les employés d’AZF, cette situation ne peut et ne doit continuer. Dans 20 ans ce lieu de mémoire sera perçu comme la mémoire de la catastrophe avec tous ses morts, tous ses blessés, ses sinistrés, le traumatisme d’une ville et les blessures des quartiers sinistrés et non le lieu de souvenir de quelques uns quelque soit les blessures.

Si un projet de cette nature est en cours, notre association souhaite qu’il fasse l’objet d’une réelle concertation avec toutes les parties concernées sans exclusive et être partie prenante de cette concertation pour que puisse être défini en un lieu unique de l’ex site AZF un mémorial, symbolique dans sa forme et son contenu, permettant d’être tout à la fois un lieu de souvenir et de recueillement et une fenêtre ouverte sur la vie et l’espoir. »

 

Le 16 septembre 2008 une réunion avait lieu entre les représentants de la mairie et les représentants des différentes associations parties prenantes à la commémoration du 21 septembre 2001. Il nous avait alors été précisé que la décision de la stèle route de Seysses ne présageait pas de l’avenir et que la mairie souhaitait, après le procès, construire un mémorial digne de ce nom, sur le site de la catastrophe.

Toutes les associations ont donné leur accord pour un tel projet de mémorial sur le site de la catastrophe qui est aujourd’hui propriété de la communauté urbaine du Grand Toulouse et ont clairement souhaité participer très en amont à la définition de ce projet.


Le 15/12/2008 nous avons rappelé par un courrier au maire ce souhait d'un mémorial unique et notre demande de programmer le plus rapidement possible avec toutes les associations, une réunion de lancement du  projet de  mémorial.

Le 1er juillet 2009 nous avons adressé un nouveau courrier à Monsieur le maire

« Monsieur, L’association PJC nina vous a adressé le 22 aout et le 15 décembre 2008 un courrier pour vous demander de suspendre tout éventuel projet de mémorial qui se limiterait à un accord avec une seule association et de mettre en place une concertation avec toutes les parties concernées et sans aucune exclusive «pour que puisse être défini en un lieu unique de l’ex site AZF un mémorial, symbolique dans sa forme et son contenu, permettant d’être tout à la fois un lieu de souvenir et de recueillement et une fenêtre ouverte sur la vie et l’espoir ».

Dans la Dépêche du 1 juillet 2009 l'association des familles endeuillées par la voix de son avocate Me Stella Bisseuil vous fait la même demande d'un lieu de mémoire commun.

 

Nous vous renouvelons notre demande de programmer le plus rapidement possible et avec toutes les associations, une réunion de lancement du projet de mémorial en vous rappelant que M. Tissot avait précisé que la mairie souhaitait, après le procès, construire un mémorial digne de ce nom, sur le site de la catastrophe.

 

Par delà la nécessité d'offrir un lieu de mémoire à la collectivité, le rassemblement de toutes les familles des victimes et de tous les sinistrés dans une action commune participera à refermer les plaies encore ouvertes. »

 

PJC Nina

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens