Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 18:43

  Lors du jugement en appel du procès AZF, le 24 septembre 2012, la citation directe à l’encontre de TOTAL et de son PDG de l’époque, Thierry Desmaret, a été, de nouveau, jugée irrecevable. Leur responsabilité dans cette catastrophe n’a donc pas été reconnue lors de ce jugement.

Des adhérents de Plus Jamais Ca ni ici ni ailleurs, qui avaient initié cette mise en responsabilité, ont décidé de se pourvoir en cassation.

Pour Plus Jamais Ca ni ici ni ailleurs, Mr Biechelin et Grande Paroisse ne décidaient pas seuls, ils recevaient des injonctions de TOTAL, notamment en matière d’investissements et d’organisation sur la sécurité. Il parait donc logique que TOTAL et son ancien PDG soient condamnés, au même titre que Grande Paroisse et son directeur.

 

 

A toulouse, le 24 septembre 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires