Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 13:47

Nitro nitro le dernier enfumage !!!! 29 février 2012

 

Dernière ligne droite dans ce procès en appel avec les plaidoiries. La défense sur la défensive sort ses dernières cartouches mouillées.

Après Me Soulez Larivière se plaignant dans le Figaro du lundi de la partialité de la Cour, nous avons eu droit hier, toujours dans le Figaro, à un nouveau scoop, une nouvelle tentative pour rajouter du doute, de la confusion: un incendie, le 13 décembre 2011, dans l'usine Saica Pack, de Toulouse, pourrait expliquer la catastrophe AZF.

Cette usine située à 1200 m du site d'AZF a été en partie détruite par une explosion qui a éventré une dalle en béton sur quelques mètres carrés. Depuis, le centre de déminage de la sécurité civile de la Haute-Garonne enquête à partir de quelques bâtonnets de nitrocellulose retrouvés sur place avec les gravats de la dalle, des bâtonnets qui proviendraient des anciennes activités de la poudrerie de Braqueville. L'explosion pourrait être due à leur dégradation.

 

Le Figaro qui a obtenu cette information a donc interrogé Jacques Mignard le président de Mémoire et Solidarité, association des anciens salariés de l'usine: « l'explosion de cet entrepôt est assez troublante... Depuis le début de l'enquête...nous n'arrivons pas à identifier la cause du drame. En fait, les enquêteurs ne se sont jamais intéressés au sous-sol...Jusqu'à présent, nous n'avions pas l'allumette. Et si le facteur déclenchant se trouvait là? ».

 

Et l'article de continuer à distiller le doute en précisant: que tous les toulousains savent que l'usine AZF et la Saica Pack se trouvent dans le périmètre de l'ancienne poudrerie; qu'il y a des milliers de tonnes de nitrocellulose, immergés dans les ballastières depuis la fin de la première guerre mondiale; qu' un responsable de la Direction générale de l'armement avait précisé que le sol renferme encore environ 5000 tonnes de nitrocellulose et que cette poudre s'est mélangée avec la vase, le sable, les graviers...

 

Il n'y a plus qu'à bien touiller ces informations en précisant que l'incendie de cette usine était resté caché et on a une nouvelle piste d'enfumage.

 

  • Etonnant tout ce déballage en fin de procès et le jour où commencent les plaidoiries!

  • Etonnant que tout celà passe par le Figaro! Etonnant que le journaliste se soit contenté d'interroger Mémoire et solidarité sans donner la parole aux avocats des parties civiles!

  • Etonnant que TOTAL qui a réalisé la dépollution du site n'ait pas signalé la présence de nitrocellulose lors de ces opérations de dépollution, sauf à avoir remis aux services de l'état des faux documents concernant la nature et la quantité des polluants retrouvés!.

  • Etonnant que la nitrocellulose ait migrée du sud au nord, s'arrêtant sous le hangar 221 sans laisser aucune autre trace sur son chemin!!!!

  • Etonnant que si nitrocellulose il y a, le groupe Total avec tous ses sachants n'ait pas bondi plus tôt sur cette occasion pour expliquer l'explosion!!!!

 

Le dernier enfumage ?????? !!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens