Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:33

 

PPRT : AUX ENTREPRISES D’INVESTIR ET D’INNOVER !

 

Le 26 septembre, une délégation de la Coordination Nationale des Associations Riveraines des Sites Séveso a été reçue au Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie par le Directeur de Cabinet du Ministre.

 

La délégation a exprimé le profond mécontentement des riverains devant la volonté délibérée de l’Etat et de ses services de ne pas leur donner les moyens d’appréhender clairement les dossiers PPRT:

  • sous représentation dans les Comités Locaux d’Information et de Concertation et les réunions des Personnels et Organismes Associés, alors qu’ils sont les premiers concernés.

  • impossibilité de financement de contre expertises sur les études de danger réalisées par les industriels et la sous estimation des périmètres de danger avec l'application de la méthode probabiliste.

La délégation a contesté les mesures que les Plans de Prévention voudraient imposées aux habitants et qui visent à transférer la responsabilité de l’Etat et des Industriels sur celle des riverains.

La délégation a rappelé que les riverains refusaient de financer des travaux de renforcement du bâti pour se protéger de risques dont ils n’étaient pas responsables.

Il revient à l’industriel de réduire les risques à la source sans s'abriter derrière la notion de travaux économiquement acceptables.

La délégation a réfuté les discours accusateurs sur la mise en cause de l’emploi considérant qu’exiger la sécurité des riverains, c’était agir pour améliorer celle des salariés.

 

La délégation a rappelé qu'en 2002 un rapport déposé par François LOOS avait proposé 90 mesures destinées à développer une culture de la sécurité bien différente d’une culture du risque.

 

Vouloir imposer à marche forcée les plans de Prévention des Risques Technologiques tel que le voulait Madame BATHO ne peut qu’exacerber les tensions entre l’industriel et les habitants.

Ajouter du risque aux risques en voulant densifier les plateformes économiques soumises à PPRT est un nouvel exemple du peu d’intérêt qui est porté aux riverains et à leurs conditions de vie.

 

Pour l’ensemble de ces raisons, la délégation a réaffirmé sa volonté d'obtenir la révision de la Loi Bachelot du 30 Juillet 2003 et un moratoire sur l’ensemble des PPRT.

 

Elle a remis la proposition de résolution relative à un moratoire sur la mise en oeuvre des PPRT déposée pour examen à l’Assemblée Nationale par plusieurs députés.

 

Enfin la délégation a proposé qu’une part du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi soit réservée aux entreprises à risques afin qu’elles investissent, et qu’elles innovent pour réduire les risques à la source.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens