Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 12:28

 

Courrier adressé à M Moudenc, maire de Toulouse, suite à la réunion de la commission de suivi du site HERAKLES du 25 juin 2014.

 

Monsieur,

 

Par délibération du conseil municipal en date du 11 avril 2014 vous avez désigné les membres appelés à siéger pour la mairie dans le collège des collectivités territoriales de la CSS HERAKLES à savoir M PAGNUCCO, titulaire et M BIASOTTO, suppléant.

 

Notre association ''Plus jamais ça ni ici ni ailleurs – Croix de Pierre'', qui siège dans le collège des Riverains – Associations de protection de l'environnement, s'étonne et s'inquiète du peu d'attention portée par le représentant de la mairie de Toulouse, arrivé en retard et parti en avance sans prendre la parole lors de cette CSS.

 

Cette CSS était la première réunion suivant l'arrêté préfectoral portant approbation du PPRT de SAFRAN HERAKLES signé le 03/04/2014 et la première réunion sur ce dossier pour votre nouvelle équipe municipale.

 

Cette commission devait entendre et a entendu, une présentation des actions réalisées pour la prévention des risques et leurs coûts (notamment présentation des travaux réalisés sur l'atelier F1 / APC du 13/12/13), une présentation du programme pluriannuel de réduction des risques, une présentation des résultats des modélisations complémentaires Phast sur les concentrations de POCl3 à l'entrée des établissements de soins voisins.

 

Dans cette CSS a été faite une présentation du PPI HERAKLES, approuvé le 17 février 2014, qui concerne directement la commune de Toulouse. Ont été évoqués les 26 phénomènes dangereux qui sortent du site ainsi que le phénomène dangereux majorant: la dispersion toxique d'oxychlorure de phosphore avec des effets irréversibles pour l'homme.

Ce PPI prévoit un confinement des populations, un bouclage routier avec intervention de la police municipale, il évoque aussi les enjeux pour les activités nautiques et halieutiques du parc Garonne et les enjeux pour des activités proches du périmètre à savoir l'Oncopôle, le casino Barrière, les lignes SNCF Toulouse Bayonne- Foix – Auch.

 

Le dernier exercice PPI en date du 27 novembre 2012, auquel nous avions participé, avait fait apparaître de nombreuses failles dans le dispositif de mise en sécurité en cas d'accident.

Après le traumatisme de la catastrophe AZF, il nous semble de la plus haute importance que la mairie soit présente et active dans cette instance de suivi des problématiques liées aux risques industriels de l’usine HERAKLES SAFRAN et qu'elle ne laisse pas seules les associations de défense des riverains assurer la sécurité des toulousains.

 

L'indifférence et le silence du représentant de la mairie est d'autant plus condamnable que lors de la campagne électorale vous avez défendu une position claire sur ce dossier à savoir que le risque doit être cantonné au terrain occupé par l'industriel.

 

Cette position, si elle est toujours d'actualité, aurait du être rappelée. Le silence de la mairie sur ce dossier n'est pas fait pour obtenir de l'industriel une véritable réduction des risques de cette usine classée Seveso 2 seuil haut.

 

Plus jamais ça ni ici ni ailleurs Croix de Pierre   le 27 juin 2014

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PJCNina-CdP
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de PJCNina-CdP
  • Le blog de PJCNina-CdP
  • : Ce blog a été crée lors de l'ouverture du procès en 1ère instance, concernant l'explosion d'AZF, pour publier et commenter les résumés d'audience au fur et à mesure.
  • Contact

Recherche

Liens